LES COULISSES DES SCIENCES OCCULTES.


A Méditer...



Pour comprendre le but des sciences occultes il est nécessaire de remonter à l'origine des temps.
Le IV Concile du Latran dit: "Le Diable et les autres démons furent crées bon par Dieu, mais ils sont devenus mauvais par leur propre volonté".
1/3 de démons rebelles, 2/3 d'anges fidèles à Dieu. (Ap 12,4).

ORIGINE :

Puis Dieu créa Adam et Eve. Chacun sait que le Serpent -Satan- provoqua par la tentation, la chute de nos premiers parents.
La nature humaine était tombé sous sa domination. (Gen 3, 1-13)

RACHAT DE L'HUMANITE :

C'est ainsi qu'après la chute de nos premiers parents, Dieu leur imposa la pénitence et leur promis la Rédemption.
S'adressant à l'auteur d'un tel mal, il le maudit et lui promit la dure défaite : "Une Femme t'écrasera la tête". (Gen 3, 14-16).
Pour Satan, ces paroles de Dieu furent et seront éternellement la punition la plus grande.
L'ombre de la Vierge Très Sainte le poursuit partout.
C'est pour lui une terreur désespérée; pour lui, brûlé et enflammé de la volonté de mal, il n'y a pas de repos.
Et cependant il est conscient que la victoire finale sera celle de la Femme et de son Fils. (Ap. 12, 1-17).

REDOUTABLE COMBAT :

La vision de l'histoire universelle n'a pas changé :

- Cité de Dieu contre Cité de Satan.
- Cité de Lumière contre Cité de ténèbres.
- Cité d'Amour contre Cité de haine.
- Cité d'Humilité contre Cité d'orgueil.


LA REDEMPTION PAR JESUS-CHRIST :

Par la Rédemption l’œuvre de Jésus-Christ est très claire : c'est Lui qui a détruit le royaume de Satan et instauré le Royaume de Dieu.
"Si c'est par le doigt de Dieu que j'expulse les démons, c'est qu'alors le Royaume de Dieu est venu à vous". (Luc 11,20). Jésus-Christ, Lui seul est: "Le Chemin, la Vérité et la Vie. Nul ne va au Père sans passer par Lui". (Jean 14,6). Jésus est le plus fort qui a lié Satan. (Marc 3,27)
Vatican II affirme : "Par sa mort, le Christ nous a libéré du pouvoir de Satan".

L' EGLISE :

L'Eglise concentre en elle tous les moyens d'instruction, de défense et d'attaque que le Christ lui a légué pour continuer son oeuvre.

L'instruction :

La puissance du Démon est évidente, Jésus l'appelle "Prince de ce monde". (Jean 14,30).
Saint-Paul le qualifie de "dieu de ce monde". (2 Co 4,4).
"C'est par l'envie du diable que la mort est entrée dans le monde;
ils en font l'expérience ceux qui lui appartiennent". (Sg 2,24).
Nota: mort signifiant mort éternelle à l'amitié de Dieu, donc âmes damnées.
Saint-Paul déclare: "Ce n'est pas contre des adversaires de chair et de sang que nous avons à lutter, mais contre les Principautés, contre les Puissances, contre les Régisseurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits mauvais qui habitent les espaces célestes". (Eph. 6,12).
"Le monde entier gît au pouvoir du Mauvais". (1 Jean 5,19).
Voici alors l'oeuvre du Sauveur: Jésus-Christ est venu "pour détruire les oeuvres du Diable". (1 Jean 3,8)
Quand Jésus chasse les démons, ceux-ci l'apostrophent: "Qu'avons nous à faire avec Vous, Jésus, Fils de Dieu ?
Etes-vous venu ici pour nous tourmenter avant le temps ?". (Mt 8,29)

L'instruction des Papes :

Un extrait d'un discours de Paul VI du 15 novembre 1972 nous éclaire : "Quiconque n'admet pas son existence [la réalité démoniaque],
ou la considère comme un phénomène indépendant n'ayant pas, contrairement à toute créature,
Dieu pour origine, ou bien encore la définit comme une pseudo-réalité,
comme une personnification conceptuelle et fantastique des origines de nos maux, transgresse l'enseignement biblique et ecclésiastique".
Il ajoute plus loin: "La question du Démon et de son influence éventuelle sur des individus, des communautés, des sociétés toute entière ou des évènements devrait occuper une place extrêmement importante dans la doctrine catholique et faire l'objet d'une nouvelle étude, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui".

Un extrait d'un discours de Jean-Paul II du 24 mai 1987, lors de sa visite du sanctuaire de l' Archange saint-Michel confirme : "Cette lutte contre le démon qui distingue l'Archange Saint-Michel est toujours d'actualité;
car le diable est encore vivant et œuvre dans le monde.
En effet le mal qui est en lui, le désordre de la société, l'incohérence de l'homme,
la fracture interne dont il est victime ne sont pas seulement la conséquence du péché originel, mais aussi l'effet de l'action dévastatrice et obscure de Satan".
Vaincu par le Christ, Satan lutte contre les fidèles, le combat contre "les esprits malins continue et se poursuivra, comme le dit le Seigneur, jusqu'au dernier jour". (GS 37 Vatican II).

En attendant, tout homme est plongé dans la lutte, la vie terrestre étant une épreuve de fidélité à Dieu.
La vie terrestre conditionne la Vie éternelle: ceux qui auront oeuvré pour le Bien seront récompensés par la résurrection et ceux qui ont oeuvré pour le Mal seront condamnés. (LG 48).

La volonté est l'arbitre absolu, elle détermine le Ciel ou l'Enfer.

La défense :

"Au Seigneur Dieu seul tu rendras un culte, Lui seul tu adoreras".(Luc 4,8).
Nota: l'attrait vers les sciences occultes renie ce commandement.
"Nous devons rester vigilant devant ses attaques et solide dans la foi". (1 P 5,9).
"Veillez et prier afin de ne pas entrer en tentation". (Mt 26,41).
Saint-Pierre prévient: "Soyez sobre, veillez !
votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant rôde, cherchant qui dévorer.
Résistez-lui, ferme dans la foi". (1 P 5,8-9).
La Croix du Christ, son Sang, ses Plaies, ainsi que l'obéissance à ses paroles, la prière à Marie Très Sainte, la fidélité à l'Eglise en suivant son vicaire le Pape Jean-Paul II puis Benoit XVI constitue notre force.

L'attaque :

Et Il leur dit : "Allez dans le monde entier, proclamez l'Evangile à toute création.
Celui qui croira et sera baptisé, sera sauvé; celui qui ne croira pas sera condamné.
Et voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom ils chasseront les démons,
ils parleront en langues nouvelles, ils saisiront des serpents, et s'il boivent quelques poisons mortels,
il ne leur fera pas de mal; ils imposeront les mains aux infirmes et ceux-ci seront guéris.
Or le Seigneur Jésus après leur avoir parlé, fût enlevé au ciel et il s'assis à la droite de Dieu.
Pour eux, ils s'en allèrent prêcher en tout lieu, le Seigneur agissant avec eux et confirmant la Parole par les signes qui l'accompagnaient. (Mc 16,15).
L'exorcisme est et reste le plus puissant moyen d'attaque contre l'adversaire.

LES OUTILS DE SATAN :

La Bible nous surprend par ses innombrables critiques à l'égard de la magie et des magiciens, aussi bien dans l'Ancien que dans le Nouveau Testament.
Elle nous met en garde contre certains des moyens les plus classiques que le démon utilise pour capturer et abrutir l'être humain,
à savoir la magie, la superstition et tout ce qui correspond à un culte direct ou indirect de Satan.
Ceux qui pratiquent la magie croient pouvoir manipuler des forces supérieures qui en fait les asservissent.

Les sorciers se considèrent comme les maîtres du bien et du mal.
Les spirites et les médiums déploient tous leurs efforts pour invoquer les esprits supérieurs, ou les esprits des défunts mais se livrent en réalité corps et âmes,
sans même s'en rendre compte, à des forces démoniaques qui les implorent toujours à des fins destructrices, même si ces dernières ne se manifestent pas tout de suite.
L'homme détaché de Dieu est pauvre et malheureux; il ne comprend pas le sens de la vie et encore moins celui difficultés, de la douleur et de la mort.
Il souhaite le bonheur tel qu'il est conçu par le monde: richesse, pouvoir, bien-être, amour, plaisir, admiration...
C'est comme si le démon lui disait : "Je te donnerai toute cette puissance et la gloire de ces royaumes, car elle m'a été remise, et je la donne à qui je veux.
Si donc tu te prosternes devant moi, elle t'appartiendra toute entière". (Luc 4,6-7).

Piège redoutable...

On retiendra ces commandements :

"Tu n'apprendras pas à commettre les mêmes abominations que ces nations-là.
On ne trouvera chez toi personne qui fasse passer au feu son fils ou sa fille, qui pratique divination, incantation, mantique ou magie, personne qui use des charmes, qui interroge les spectres ou les esprits, qui invoque les morts.
Car quiconque fait ces choses est abominable à Yahwé ton Dieu". (Dt 18, 9-12).
"Ne vous adressez point à ceux qui évoque les esprits, ni aux devins; ne les consultez point, pour ne pas être souillés par eux. Je suis Yahwé votre Dieu.(Lv 19,31).
"Tout homme ou femme qui évoque les esprits ou s'adonne à la divinisation sera mis à mort; on les lapidera, leur sang est sur eux". (Lv 20,27).
"Tu ne laissera pas vivre la magicienne". (Ex 22,17).


Que signifie le maléfice et qu'est-ce que c'est ?

C'est la présence de forces obscures occultes dans les personnes, des lieux et des choses, qui occasionnent en général des situations de souffrance spirituelle et physique.
Le spiritisme, qui est l'évocation de forces occultes, ne vient jamais de Dieu, mais toujours de l'enfer et c'est un moyen pour étendre sur la terre le royaume du Prince des ténèbres.
Ainsi ceux qui sont asservis à l'église de Satan sont autant d'apôtres zélateurs de présences occultes dans les âmes, les lieux, les choses, artisans par conséquent de tant d'incroyables souffrances.
Nier les faits et les conséquences de la perfide activité des puissances obscures de l'enfer revient à nier Dieu qui, pour libérer l'humanité de tout mal, a envoyé sur la terre le Verbe éternel de Dieu fait chair pour mourir sur la Croix.
Par ces nombreux moyens, les puissances obscures de l'enfer "attrapent" les âmes inexpérimentées, imprudentes, toujours avides de nouveauté, faibles sans défense, parce que privées d'assistance spirituelle, ou à cause de leur propre négligence ou de la carence de ceux qui, par vocation, avaient été chargés de prendre soin de leur vie spirituelle, âmes attirées par des mirages défendus et presque toujours trompées.
Il est signalé également la formidable incidence que les outils de Satan avaient chez les jeunes.
Il est incroyable de voir à quel point diverses formes de spiritisme et de magie se sont répandues au sein des Lycées et des collèges italiens.
Sous la domination d'un exorciste, Satan a reconnu que dans le spiritisme, les tables tournantes, les tireuses de cartes, l'écriture automatique, il était présent.
Et cela nous invite à jeter un coup d’œil rapide sur cet aspect bizarre de notre temps, le recours à la divination, qui nous fait revenir aux plus enfantins aspects des paganismes antiques.
Ceux qui travaillent avec Satan peuvent dire: "ça paie !".
Ils ne se rendent pas encore compte que la facture est salée",
car le démon n'a pas d'amis, il n'a que des esclaves.

"Satan est menteur et père du mensonge". (Jean 8,44).

On connaît la fameuse phrase de Baudelaire: "La plus grande ruse de démon,
c'est de nous faire croire qu'il n'existe pas".
Pour conclure voici la prière du Pape Léon XIII, que chacun peut réciter dans son propre intérêt:

"Saint-Michel Archange, défendez-nous dans le combat.
Soyez notre secours contre la méchanceté et les embûches du démon.
Que Dieu lui retire tout pouvoir de nous nuire, nous vous en supplions!
O Prince très saint de la milice céleste, repoussez en enfer, par la puissance divine,
Satan et ses légions d'esprits mauvais qui rôdent dans le monde en vue de perdre les âmes."

Sources des articles:

- La Bible de Jérusalem. (1975)

- Un exorciste raconte.
de Dom Gabriele AMORTH, exorciste du Diocèse de Rome.
Edition F.X de Guibert (O.E.I.L) (1992)

- Arrière Satan, le diable aujourd'hui.
de Georges Hubert
Editeur Pierre Téqui. (1992)

- Sors de cet homme, Satan .
de Georges Morand p.s.s
Editions Fayard (1993)


- Satan et les forces du mal.
Ce que dit le Pape.
Collection Le Sarment.
Editions Fayard (1992)

- Présence de Satan dans le monde moderne.
de monseigneur Cristiani.
Edition du Parvis.